Vous êtes ici

05-05-2021 par L'Express de Madagascar

La campagne de vaccination anti-Covid commencera le 10 mai. Deux cent cinquante mille doses sont disponibles, en cette première vague.


Copyright Image : L'Express de Madagascar


On ne compte plus que des heures, avant l’arrivée du premier lot de vaccins anti-Covid-19, livrés dans le cadre de l’initiative Covax. Deux cent cinquante mille doses du vaccin Covishield seront réceptionnées à l’aéroport international d’Ivato, ce vendredi, selon le ministère de la Santé publique. Ce s premières doses sont réservées aux agents de santé sur le front dans la lutte contre le coronavirus et aux forces de l’ordre. Les personnes âgées de plus de 70 ans et les diabétiques font également, partie des prioritaires dans cette première campagne de vaccination.

L’injection de la première dose commencera le 10 mai, pour les professionnels de santé et les forces de l’ordre. La vaccination des personnes vulnérables est prévue se tenir, à partir du 19 mai.
Le ministère de la Santé publique assure l’efficacité du vaccin Covishield. « Il permettra de couper la chaîne de transmission du virus », indique le Dr Fidy Randria­tsarafara, directeur général de la médecine préventive auprès du ministère de la Santé publique. Il prévient sur la possibilité d’apparition d’effets indésirables modérés ou légers, comme les maux de tête, le vomisse­ment, la courbature, une hausse des températures, des douleurs au niveau de la partie piquée. « L’appari­tion de ces effets indésirables signifie que le vaccin agit dans l’organisme. Ils disparaîtront au bout de deux à trois jours. Des médicaments seront disponibles, pour la prise en charge des effets indésirables sévères de la maladie », ajoute ce responsable. Il encourage la vaccination. « Il est de loin préférable de se faire vacciner contre la Covid-19 que d’attraper la maladie qui peut être mortelle », indique-t-il.

À part ce vaccin Covis­hield, d’autres vaccins, comme le « Johnson&Johnson », le « Pfizer », seront livrés dans le cadre de l’initiative Covax, prochainement, selon le premier ministre Christian Ntsay. La vaccination sera volontaire et gratuite.

L’inscription à la vaccination est déjà ouverte au niveau des communes, pou r les personnes âgées de plus de 70 ans qui souhaitent se faire vacciner contre le coronavirus, en cette première vague de vaccination. Les personnes de plus de 60 ans, les hypertendus, celles qui souffrent des maladies chroniques non transmissibles, comme les asthmatiques, les obèses, doivent attendre le 7 mai. Ils sont invités à se présenter dans les centres de santé de proximité pour s’inscrire. Les diabétiques peuvent effectuer leur inscription à l’Amadia, à partir du 3 mai. La vaccination s’effectuera dans des vaccinodromes de chaque chef lieu de province et dans les centres de santé. La présentation de la carte d’identité nationale et de dossiers médicaux est exigée.

L’inscription à la vaccination se clôture le 7 mai, pour les agents de santé du secteur public et privé, pour les membres des ordres professionnels et pour les forces de l’ordre. L’inscription s’effectue au niveau de chaque direction centrale et au niveau des centres hospitaliers. Les forces de l’ordre peuvent s’inscrire au niveau de la direction des Ressources humaines ou au niveau des directions régionales ou de districts de leur localité. Les employés doivent présenter un badge professionnel ou une carte professionnelle, et les étudiants, une carte d’étudiant avec la carte d’identité nationale. Le vaccin s’effectue dans les centres hospitaliers des grandes villes, pour les agents de santé, et au centre hospitalier de Soavinandriana, à « l’Infirmerie de garnison », pour les militaires.