Vous êtes ici

24-09-2018 par La dépêche de Madagascar

L’ancien président Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina font partie des six candidats qui participeront ensemble à un débat télévisé à la TVM et à la RNM. Ce face à face pourrait se transformer en une sorte de déballage entre ces deux principaux rivaux de la crise politique de 2009


Copyright Image : La Dépêche de Madagascar

Grand déballage. Le débat télévisé entre les six candidats programmé pour le 3 novembre s’annonce comme une revanche entre deux principaux candidats et rivaux. Pour la première fois depuis le coup d’Etat de 2009, l’ancien président Marc Ravalomanana va confronter dans un débat face à face son tombeur, l’ancien président de la Transition, Andry Rajoelina.

«Je suis content que ce face à face inédit puisse enfin avoir lieu après les plusieurs années. Je pourrais enfin révéler à la population la vérité autour des périodes sombres que nous avons vécu », a-t-il déclaré à la presse lors de la célébration du Freedom day à l’ambassade de l’Afrique du Sud à Ivandry vendredi.

Etant toutefois confus, Marc Ravalomanana n’a pas précisé de quelle vérité il entend révéler durant ce face à face direct entre lui et le putschiste Rajoelina. Mais en analysant de près ses propos, toute porte à croire qu’il s’agirait de sa « démission » forcée à Iavoloha le 17 mars 2009 et de la manière dont il a quitté le pays. Une procédure qui se serait faite sous la menace des militaires pro-Rajoelina comme l’affirme à chaque fois le camp Ravalomanana. Une version niée par l’ancien DJ qui depuis la Transition tente d’améliorer son image en affirmant que Ravalomanana a transmis de son propre gré le plein pouvoir aux militaires qui l’auraient à leur tour transféré à Rajoelina.

Concernant l’élection, contrairement à ses habitudes, le fondateur du groupe Tiko ne crie plus victoire avant l’heure. Au lieu d’un « premier tour de vita », il a seulement avancé que tous les candidats au scrutin de novembre ont tous une forte potentielle de gagner la course. Outre ces deux principaux acteurs de la crise de 2009, le débat du 3 novembre verra également la participation de quatre autres candidats qui sont pour la plupart des nouveaux prétendants à Iavoloha. Il s’agit notamment d’Eric Rajaonary, de Lalao Andriantseheno, de Ny Rado Rafalimanana et de Jose Andrianoelison.

Lucia Rasoa

Chronogramme des de la RNM et de la TVM
14 Octobre: Solo norbert Randriamorasata, Narison stephan, Hery Rajaonarimampianina, Fanirisoa Ernaivo, Rolland Ratsiraka, Emma Rasolovoahangy
20 octobre: Serge Imbeh, Eliana Bezaza, Jean Omer Beriziky, Haingo Rasolofonjoa, Jean-Louis Zafivao, Jean-Jacques Ratsietison
21 Octobre : Joseph Martin Randriamampionona, Paul Rabary, Bruno Rabarihoela, Arlette Ramaroson, Jean Max Rakotomamonjy, Richard Rakotofiringa
27 octobre : André Christian Mailhol, Falimampionona Rasolonjatovo, Rasolofondraosolo Zafimahaleo dit Dama Mahaleo, Jean Ravelonarivo,Olivier Mahafaly Solonandrasana, Tabera Randriamanantsoa
28 octobre : Orlando Robimanana, Mamy Radilofe, Didier Ratsiraka, Jules Etienne, Radavidson Andriamparany, Saraha Rabeharisoa
3 novembre : Andry Rajoelina, Eric Rajaonary, Lalao Andriantseheno, Ny Rado Rafalimanana, Jose Andrianoelison, Marc Ravalomanana