Vous êtes ici

04-05-2021 par Midi Madagasikara

En 2021, 31 % des espèces de lémuriens sont en danger critique d’extinction. C’est ce qu’on peut lire dans la newsletter publiée par la Fondation des Aires Protégées de Madagascar ou FAPBM hier.


Copyright Image : © Midi Madagasikara

 

Une interpellation tirée de la  liste rouge de l’UICN ou Union Internationale pour la Conservation de la Nature si l’on s’en tient au document. Soit, un taux qui représenterait environ 33 espèces si l’on se réfère toujours à la liste rouge publiée au mois de juillet de l’année 2020. Aussi, 93 % des espèces de lémuriens, soit 103 sur les 107 survivantes sont « menacées d’extinction ». Les raisons avancées sont la chasse illégale et la destruction de leur habitat naturel.

 

Cette dernière s’opérant lors de la destruction des forêts malgaches dont la surface ne représente plus que 12 % de la superficie de la Grande Île. La situation serait d’autant plus préoccupante étant donné le rôle crucial que jouent les lémuriens dans le processus de régénération des forêts. Par ailleurs, l’on constate une certaine insensibilité des Malgaches en général à l’égard du danger qui pèse sur ces espèces. Une insouciance qui pourrait coûter cher à ces derniers, au pays tout entier et à la génération future si des changements de comportement ne sont pas opérés.

 

José Belalahy