Vous êtes ici

22-07-2021 par Midi Madagasikara

Après les efforts et les travaux lancés depuis quelques mois, les résultats sont là. Les fokontany de Behodatse et d’Ankazombalala, d’Ankibay dans le district de Tsihombe ont été dotés de deux Écoles Primaires Publiques (EPP) aux normes


Copyright Image : © Midi Madagasikara

 

 Une délégation conduite par Mialy Rajoelina, Première dame et non moins présidente de l’association Fitia, est venue sur place pour l’inauguration des infrastructures, mardi et hier. « J’ai entendu votre appel, les élèves suivent les cours dans des conditions précaires, dans des salles de classes pas aux normes, ou sous les arbres ou encore dans la cour. Ces conditions constituent un vrai blocage pour les élèves dans l’apprentissage, à cela s’ajoute le problème lié à la sous-alimentation. Le projet Avotse a été lancé pour apporter des solutions urgentes dont la redynamisation des cantines scolaires où les écoliers peuvent manger gratuitement du « Koba Aina » au petit déjeuner et des plats avec du riz au déjeuner », a souligné la Première Dame, Mialy Rajoelina, mardi.

 

Ces réalisations sont rendues possibles grâce à la collaboration entre l’association Fitia, l’Organisation internationale du travail (OIT) et la Fondation Viseo. Vingt localités, dont sept dans l’Anosy et treize dans l’Androy, sont les bénéficiaires des activités entreprises par l’association Fitia en collaboration avec les partenaires et opérateurs. Hier, Mialy Rajoelina a procédé à l’inauguration de l’unité de transformation du manioc en Gari de la coopérative Avotse. Elles sont 1 500 femmes à se regrouper au sein de la coopérative. Les membres de l’association « Ampela Mitraoke » ont été dotés en semences et en matériels de production.

 

T.H