Vous êtes ici

02-08-2020 par Moov.mg


Copyright Image : Presidence

 

L’Etat au chevet des familles vulnérables. Un million de ménages vulnérables vont recevoir des aides alimentaires de la part de l’Etat malgache. « Un budget de 20 millions de dollars est consacré à ce programme dans tout le pays et particulièrement dans les régions affectées », a fait savoir le président Andry Rajoelina lors du lancement de la distribution de ces aides « sosialim-bahoaka » hier au stade des Cheminots à Antanimena.

Ces aides seront distribués afin de soutenir les ménages à faibles revenus. Chaque foyer va un sac de riz, un format familial du remède traditionnel amélioré Tambavy CVO, deux litres d’huile alimentaire, du sucre, des légumes secs, du lait concentré, des pâtes alimentaires et du sel.

Lors du lancement de ce programme hier dans la capitale, 2000 foyers issus des trois arrondissements d’Antananarivo ont reçu leur part. Mais au total, près de 200 000 familles issus des six arrondissements de la capitale vont bénéficier de ce soutien.

Le chef d’Etat a donné des consignes fermes afin que les aides soient perçues par chaque foyer dans le besoin. Les foyers n’ayant aucune source de revenu à cause de la pandémie de covid-19 sont prioritaires. Il a également tenu à rassurer la population, lors de cette cérémonie, en affirmant que l'État va tout mettre en œuvre pour que cette pandémie ne dure pas trop longtemps. Il n'a pas non plus manqué de lancer un appel à la solidarité de tous les Malgaches. « C’est ensemble que nous vaincrons cette maladie », a-t-il martelé.

C’est à Nosy Be que le chef d’Etat a inauguré ce programme. Lors de son déplacement dans l’île aux Parfums, il a procédé à la remise d’aides sociales à la population de cette île paradisiaque dont la majeure partie tire ses revenus du tourisme. Ainsi, 1 sac de riz, 2 litres d'huile alimentaire et 1 kg de sucre ont été distribués à chaque foyer au niveau des 42 fokontany de la Commune urbaine de Nosy Be.

 

 


Moov.mg