Vous êtes ici

21-07-2021 par Moov.mg

Les autorités disent avoir déjoué une suspicion de tentative d'attentat contre le président Andry Rajoelina. La justice annonce une série d'interpellation de plusieurs individus dont des ressortissants étrangers.


Une bombe. C'est l'effet de l'information révélée par la procureure générale de la cour d’appel, Berthine Razafiarivony, ce mercredi en début de soirée. Elle a convoqué la presse à son bureau à Anosy pour annoncer une série d'interpellation de plusieurs individus qui sont soupçonnés d'éliminer des hautes personnalités du pays dont le président Andry Rajoelina.
"Selon les preuves matérielles en notre possession, ces individus ont échafaudé un plan d’élimination et de neutralisation de diverses personnalités  dont le président de la République", a-t-elle déclaré lors de ce point de presse.
En effet, il s'agit de "plusieurs ressortissants étrangers et  malgaches". Leur interpellation ont eu lieu le mardi 20 juillet dans le cadre d’une enquête pour atteinte à la sureté de l’Etat.
Pour le moment, aucune autre information n'a filtré concernant cette affaire. Elle se contentait tout simplement de dire à la presse que l'enquête est en cours. Elle rassure toutefois que la lumière sera faite sur ce dossier.
L'on ne sait pas pour le moment si ce dossier a un rapport avec la récente arrestation de six individus il y a quelques semaines. Ces derniers sont soupçonnés d'éliminer physiquement des membres du gouvernement dont le général Richard Ravalomanana. La tentative d’assassinat aurait eu lieu quelques jours avant la célébration de la fête nationale, selon la déclaration d'un responsable au niveau de la gendarmerie.
Lova Rafidiarisoa


Moov.mg