Vous êtes ici

21-09-2019 par L'Express de Madagascar

Madagascar retrouve la Namibie, ce dimanche au stade de Mahamasina, en éliminatoires du CHAN. Les Barea entendent bien prendre leur revanche.


Copyright Image : L'Express de Madagascar


À nous d’imposer notre rythme et d’étaler notre jeu. Tels étaient les propos du capitaine des Barea CHAN, Ando Rakoton­drazaka, hier en conférence de presse à l’Ivotel Ambo­hidahy. Des Barea qui affronteront les Warriors, ce dimanche au stade de Mahamasina. Quatre ans après, Madagascar et la Namibie se retrouvent donc, avec un ticket pour la phase finale du Championnat d’Afrique des Nations 2020 en jeu. En 2015, lors de leur dernière confrontation, la Grande île s’était inclinée en demi-finales de la Cosafa Cup, en Afrique du Sud. «  Par rapport à notre dernier match contre eux, on doit aussi être plus solide en défense à mon avis », a rajouté le capitaine.

Parmi les joueurs qui faisaient partie de la sélection de 2015 et qui sont encore là, figure Toby Njakanirina. Et logiquement, le plus expérimenté des Barea CHAN a son mot à dire à propos : « Ils sont bons techniquement. Ils ont tendance à jouer dans les couloirs et à procéder à des renversements de côtés successifs ». Pour prendre leur revanche, le défenseur latéral de la CNaPS Sport rejoint l’opinion de son capi­taine: « On doit étaler notre jeu. C’est-à-dire le jeu de passes courtes. Toujours garder le ballon à ras de terre et essayer d’accélérer les transmissions ».

Présent à la conférence de presse d’hier, Nicolas Dupuis a évoqué son nouveau rôle de directeur technique national : « Je discute beaucoup avec le staff. J’apporte mes idées et mes conseils, sans rien imposer cependant. J’ai beaucoup d’espoir pour cette équipe et je suis optimiste quant à leurs chances de qualification, pour qu’on puisse réaliser le doublé CAN/CHAN ». 

Une qualification qui doit passer par une première victoire devant les Warriors, avant d’aller les défier chez eux au retour, comme l’a souligné le sélectionneur, Franklin Andriamanarivo : « On est au grand complet depuis jeudi. Tous les joueurs sont en pleine possession de leurs moyens, malgré le calendrier très serré, hormis Tsito qui est blessé au genou gauche… L’idéal serait de gagner par deux buts d’écart, ou même plus, afin d’aborder le deuxième match avec sérénité ». 

Pour remplacer le milieu offensif de Jet Mada, les noms de deux éléments de Fosa Juniors ont été évoqués, à savoir Jean Yves ou Besna.