Vous êtes ici

29-08-2017 par ranja

"Dans l'absolu pourquoi pas", a dit le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps lundi à propos d'une éventuelle visite médicale de Kylian Mbappé à Clairefontaine, dans l'optique d'un transfert vers le Paris SG.


Copyright Image : © AFP

Alors que des médias ont annoncé un accord entre Monaco et le PSG pour un transfert de l'attaquant de 18 ans, Deschamps a redit qu'il n'autoriserait pas son joueur à quitter Clairefontaine, avant la rencontre contre les Pays-Pas jeudi, en éliminatoires du Mondial-2018.

"Je n'ai pas changé ce que j'ai dit, ils sont là, ils restent là. Le mercato finit le 31. On a un match jeudi (31), les 24 qui sont là resteront là et concentrés", a prévenu le sélectionneur des Bleus.

Sur l'état d'esprit de Mbappé à son arrivée à Clairefontaine: "C'est quelqu'un de très souriant, je ne pense pas qu'il ait des nouvelles qui peuvent l'attrister. Ce qui a pu se passer, est-ce que ça été dans son sens ? Je pense que oui. Il a le moral", a déclaré Deschamps.

Au sujet des sommes évoquées, 180 millions d'euros, le sélectionneur a souligné que Mbappé n'y "peut rien". "Ce sont des accords entre clubs, il n'y peut rien. Aujourd'hui les sommes sont très importantes, très élevées, est-ce que c'est choquant ou pas ? Peu importe à la limite ça veut dire que le football génère beaucoup d'argent".

Plusieurs médias ont affirmé dimanche que Monaco et le club de la capitale étaient parvenus à un accord pour le transfert de celui qui deviendrait le joueur français le plus cher de l'histoire, autour de 180 millions d'euros.

Mbappé, resté sur le banc de Monaco dimanche contre Marseille (6-1), deviendrait le deuxième joueur le plus cher du monde, derrière l'attaquant brésilien Neymar (venu du FC Barcelone au PSG pour 222 M EUR début août) et devant Ousmane Dembélé (ailier français passé vendredi de Dortmund à Barcelone pour 105 M EUR et des bonus de 42 M EUR).

Deschamps avait annoncé jeudi dernier, lors de la divulgation de sa liste de joueurs, qu'il n'y aurait "aucune porte ouverte" pour quitter le rassemblement des Bleus à partir de lundi et jusqu'à la fin de la séquence internationale (matches contre les Pays-Bas jeudi et le Luxembourg dimanche en qualifications au Mondial-2018).



© AFP


ranja