Vous êtes ici

05-07-2019 par Seheno

Il a formé bon nombre de personnalités malgaches. Le Lycée d’Andohalo n’est pas seulement un simple bâtiment. C’est un patrimoine.

Copyright Image : © Midi Madagasikara

 

Appartenant à une princesse malgache, le bâtiment est devenu un cercle français. En 1908, un grand édifice a été bâti, le collège de garçons de Tananarive.  Moguez et quelques professeurs français  composaient le personnel. Lors de la rentrée du 16 janvier 1908, selon les archives, l’établissement n’a accueilli que sept élèves. De 1908 à 1923, l’effectif des élèves passait de 7 à 400 étudiants.  En effet,  le nombre de Français à Madagascar augmentait pendant les premières années d’occupation (1897-1911). Des militaires, des fonctionnaires  ainsi que des colons sont venus  pour s’installer à Madagascar. En 1921, Madagascar compte plus 7 000 Français.

 

Au début, l’administration du collège est composée d’un principal, d’un surveillant général, et de quelques professeurs.  La fin des études secondaires a été couronnée par une délivrance du diplôme de brevet de capacité coloniale. La session a eu lieu à La Réunion, puis à Madagascar, entre 1913 et 1914. A cette même époque,  des propriétés voisines ont été achetées par le service de l’enseignement ou affectées par l’administration coloniale pour servir des salles de classe, dortoirs et les logements pour les enseignants. Une maison de Jean Laborde a également été affectée  comme logement du personnel administratif et est  devenu par la suite le logement du proviseur.

 

Après la première guerre mondiale, en hommage au mathématicien français du XVIIIesiècle,    l’édifice est devenu le  lycée Condorcet.  En 1924, lors de la cérémonie de distribution des prix du 12 juillet, le lycée Condorcet est devenu le lycée Gallieni, en hommage à ce maréchal qui s’est mouillé la chemise pour la France, lors du premier conflit mondial. A la deuxième moitié des années 1920, un agrandissement a été effectué par le proviseur. Installation des laboratoires de sciences naturelles et de sciences physiques. Ensuite, dans les années 1950, les vieux bâtiments ont été transformés en salles de classe. Les autorités ont construit des salles de classe pour accueillir les milliers d’étudiants venant de toutes les régions de Madagascar.

 

Cet édifice est témoin de l’histoire. C’est dans cet établissement que la République Malgache fut proclamée, le 14 octobre 1958.

 

En 1979, lors de la seconde République Malgache,  le Lycée Gallieni est rebaptisé Lycée Andohalo.

 

Receuilli par Iss Heridiny 


Seheno