Vous êtes ici

31-10-2018 par Kanto

Le chant matinal des Indri Indri, le clapotis des petites chutes d’eau, le bruissement des arbres de la forêt… C’est ça, le parc d’Andasibe ! Un réel havre de paix en pleine nature.

Copyright Image : © Mon Nuage

 

Un parc pas loin de la capitale

Le parc d’Andasibe est une destination d’excellence pour une escapade de courte durée, loin des activités des grandes villes. C’est LE « where to go » pour un week-end réussi en famille ou en amoureux.

Le parc se trouve à 140 km sur la RN2, route de Tamatave, à l’est de la capitale. Il est connu comme étant l’Aire Protégée la plus visitée de la Grande Ile. Andasibe se caractérise par ses 15 480 hectares de forêt tropicale omniprésente, abritant une flore et une faune endémiques.

La haute saison pour profiter d’un agréable séjour à Andasibe se situe entre fin septembre et fin novembre. Lors de cette période, le climat est notamment favorable pour une visite en toute tranquillité. Comme le parc se trouve sur la partie orientale de Madagascar, la visite durant les autres mois restant de l’année risque d’être marquée par la pluie et le brouillard.

P.S : Il est recommandé de réserver un logement à l’avance, de peur que tous les bungalows ne soient déjà pris.

 

Un endroit perdu dans la forêt

Les visiteurs apprécient particulièrement le parc d’Andasibe grâce à l’ambiance et l’atmosphère qui y règnent. Une déconnexion complète de la ville assurée !

De bon matin, le grand Indri Indri réveille la forêt et ses habitants par sa performance vocale particulièrement surprenante. Le parc offre un panorama des plus remarquables : la végétation tropicale bien verte s’étend à perte de vue sur plusieurs kilomètres carrés.

Le paysage donne l’impression qu’on est perdu en plein cœur de la jungle.

 

Que faire à Andasibe ?

Les randonnées sont au rendez-vous. Les petits sentiers à travers la forêt sont propices pour les balades pédestres. Une à quatre heures vous permettront de terminer le circuit de votre choix. Si vous aimez pédaler, n’oubliez pas d’apporter votre vélo pour explorer le parc.

Partez à la découverte des petites chutes sacrées qui animent la forêt par leur bruit apaisant. Par chance, durant votre aventure, un lémurien descendra peut-être de son arbre pour faire votre connaissance et monter sur votre épaule !

Les aventuriers et les amateurs de sensations fortes seront aussi satisfaits. Une activité appelée « canopy tour » est proposée dans le parc par l’association Mad’arbres. C’est une activité se pratiquant en hauteur, mettant la peur du vide et le sang-froid à l’épreuve.

Les différentes réserves situées dans le parc méritent aussi d’être visitées. A Vakona Lodge, par exemple, des activités comme le squash, l’équitation ou encore le canoë vous attendent. Des espaces libres sont favorables pour les pique-niques.

Sinon, des terrains de camping, Tanafisaka et Indri, ont été aménagés rien que pour vous. Profitez à fond d’une nuit à la belle étoile, tout en vous immergeant dans l’ambiance vespérale et nocturne des lieux.

 

Un écosystème remarquable

Si l’Indri Indri est la variété de lémurien dominant dans le parc, 14 autres espèces peuvent se rencontrer à Andasibe. Durant votre séjour, vous aurez la chance de tomber sur un aye-aye, un petit lémurien aux gros yeux globuleux, ou encore sur un lémurien cathéméral ou varika mavo, en malgache.

108 espèces d’oiseaux, dont la bergeronnette malgache, des faucons et des perroquets sont protégées dans le parc. Parmi les 51 espèces de reptiles, il y a de grands caméléons colorés et des serpents géants comme le boa. 84 espèces d’amphibiens vivent aussi à Andasibe.

Côté flore, cette aire protégée est principalement occupée par des ravinalas ou arbre du voyageur, des eucalyptus, des lianes sacrées, des fougères et des pandanus. 100 espèces d’orchidées ornent ça-et-là le parc par leur majestuosité et leur beauté particulière.

 

Bref, à l’approche du week-end, le parc d’Andasibe vous accueille à bras ouvert pour un petit séjour agréable en famille et un décollement total des soucis quotidiens. Ses bungalows confortables, ses restaurants aux plats locaux, ses sites de camping et sa faune et flore endémiques n’attendent que vous !

 

Kanto Andraina


Kanto