Vous êtes ici


28-12-2018 par Kanto

Réforme. À partir de l’année 2021, chaque apprenant de la classe T1 jusqu’au T9 bénéficiera chacun d’un portfolio.

C’est un dossier personnel contenant les points forts et les ceux à améliorer durant le cursus scolaire. Cette réforme entre dans le cadre de la mise en œuvre du Plan sectoriel de l’éducation (PSE).
À la différence des bulletins de notes, ce livret de suivi et d’évaluation ne contient que des remarques sur l’élève et qui sera valable jusqu’à la fin du troisième sous-cycle. «Le suivi doit aboutir à une amélioration. L’évolution de chaque apprenant sera suivie à la loupe pour chaque matière», explique le directeur des curricula et des intrants auprès du ministère de l’Éducation, Voahirana Nirina Razafindrabe.


En outre, cette réforme s’aligne avec la suppression de l’examen du CEPE. Dans le PSE, cet examen sera supprimé en 2020, le primaire et le collège seront fusionnés. à la fin du troisième sous-cycle, un examen national se tiendra pour avoir le Diplôme de fin d’étude fondamentale (DFEF) qui est l’équivalence et le même statut du BEPC actuel. C’est d’ailleurs le seul diplôme délivré pour le cycle fondamental et qui prendra en compte le contenu de ce portfolio.

Hanitra Rakotobe

 

Kanto