Vous êtes ici

Maro isika no manana olana hoe nampirafy ny vadiko, nanitsakitsaka snss fa ny tiako hahatongavana dia ny lalàna malagasy mikasika ny fanambadiana:

Inona amin'ireto no atao hoe fampirafesana hampitombina ny fangatahana divorce ?
- Firesahana @ vehivavy na lehilahy @ mail na sms na messenger ahitana soupçon hoe nanao ve ?
- Fihaonana mitokana @ ilay vehivavy na lehilahy any @ restaurant ve ?
- Fahatrarana ilay lehilahy sy ilay vehivavy eo am-pandriana ve ?

Amin'ny firenena hafa manko rehefa tsy mbola nahazoanao porofo fa teo am-pandriana rizareo (tratranao na tratran'ny détective niditra tany @ chambre d'hotel, tratranao tao am-pandriananao na tao antranonareo, na tany am-pandrianan'ilay rafinao, na niara-baboka fa tena nanao rizareo) izao vao mitombina ny resaka adultère.

Dikan'izany raha hitanao miaraka mandeha fiara, miaraka mandeha salon de thé, mifanatitra rehefa avy miasa hariva na miara-mijery cinéma, sns izany dia tsy afaka torianao izy hoe manao adultère.

Ny tiako hahatongavana dia ny andininy @ fehezandalana mikasika ny fanambadiana eo @ malagasy ary ny fanazavana azy.

Par : anonyme
Ny eto amtsika ref te handeha
Ny eto amtsika ref te handeha fotsiny ianao dia manitsoka dia mety fona ny preuve anie e, matoa ny olona manao divorce efa misy vola angalana avocat, ka na preuve tsisy dikany ohatra oe mangana kely eo am tarehy aza d azo lé divorce
Par : Hiteny fotsiny
Cas hitako: efa mampirafy lé
Cas hitako: efa mampirafy lé rangahy, fa nafeniny tsara atram farany lé vehivavy. Motif de divorce naton'ny vadiny: Coup et blessure. Ny divorce eto Dago, marina ny an'i anonyme, d'ef gafy mihitsy, efa hisaraka lé objectif, fa ny ahzoana an'le fananana misimisy dia ahitsoka lé ray
Par : haler
Ny lalàna Ra-Vay natao ho
Ny lalàna Ra-Vay natao ho dikaina mihitsy eto Madagasikara a. Vitsy ny olona manitsoka ny vadiny zany oe manao adultère, sauf cas extrême, ilay ray koa tsy hanaiky mora zany e. Amboamboarina ny preuve, tena marina io, sady misy akamako avocat.Ref mteny am'lery oe aona fa isy samy iala ary tonga d izy iany n mkarakara dossier, tsis fampihavanana io fa tonga d S; rah kely sosy d 6 mois no vita ny papier aradalàna fa rah be sosy d 3 mois d libre. Bizina io resaka io fa tsis irarain'ny besinimaro ny lalàna. Direct b fa azafady ftena zay lé zava-misy
fiber_manual_record Felantsoa
Dernière visite: Il y a 1 jour 10 heures
A rejoint: août 1, 2018
raha ny tenin'i Ra-Vay sy
raha ny tenin'i Ra-Vay sy nareo mamaly eto izany impossible ny divorce pour adultere satria sarotra ny hanaporofoana azy ? moa any Madagasikara tsy mbola ara-dalana ny asan'ny detective.
Par : Nah
Tsy hoe impossible Felantsoa
Tsy hoe impossible Felantsoa ah, fa sarotra ilay mahatratra. Na marary aza anie ny ampirafesina tsy misy olona ndeh hanaraka ny vadiny hiditra chambre e. Matoa tonga any amzay léizy d'efa fitakina onotra satria hay f'ef tsy tia tsony lé vady na tsy azo antenaina e. Lé managadra olona koa mbola tsy intéréssant. Rehefa tsy mahatratra d bdb ny motif: ohatra oe tsy fandraisana anjara ao antokatrano, amzay misy efa misaraka nef ny karamandrangah lasan'lé ramatoa à 75% ohatra
Par : kalie
Art. 59.-Le mariage ne
Art. 59.-Le mariage ne porte pas atteinte à la capacité juridique des époux mais leurs pouvoirs peuvent être limités par le régime matrimonial.Art. 60.-Chacun des époux peut donner à son conjoint mandat général ou parti*******ier de le représenter.Art. 61.-Chacun des époux a le pouvoir de faire tous les actes justifiés par les charges du mariage.Toute dette contractée pour cet objet oblige solidairement les deux époux à l’égard des tiers, sauf refus de l’autre époux porté préalablement à la connaissance du créancier.Art. 62. -Le Tribunal peut ordonner non seulement aux époux mais même aux tiersla communication des renseignements ou la représentation des livres de commerce ou pièces comptables.Art. 63. -Les enfants doivent des aliments à leur père et mère et autres ascendants qui sont dans le besoin et réciproquement.Art. 64.-Dans les mêmescirconstances et mêmes conditions de réciprocité, les gendres et belles-filles doivent des aliments à leur beau-père et belle-mère. Cette obligation cesse lorsque l’un des époux est décédé ou lorsque le mariage est dissout par le divorce.Art. 65.-Les aliments ne sont accordés que dans la proportion du besoin de celui qui les réclame et de la fortune de celui qui les doit.CHAPITRE VIIIDE LA DISSOLUTION DU MARIAGEArt. 66.-Lorsqu’un des époux a gravement manqué aux obligations et devoirs réciproques des époux résultant du mariage, et que ce manquement a rendu intolérable le maintien de la vie commune, l’autre époux peut demander le divorce au Tribunal de Première Instance compétent.Art. 67. -L’adultère du conjoint ou sa condamnation à une peine afflictive et infamante est pour l’autre conjoint une cause suffisante de divorce.Toutefois, s'il est prouvé par le conjoint défendeur que ces motifs n’ont pas rendu intolérables le maintien de la vie commune, le Juge appréciera souverainement s’il convient ou non de retirer le grief allégué.Art. 68. - tsy manome ny definition exacte izy fa de hoe refa tena tsy zaka zay no antony ahafahan manao divorce , asa raha mahavaly fanontaniana

Ajouter un commentaire

14 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.