Vous êtes ici

12-12-2018 par Kanto

Obligatoire ! Quand vous êtes à moto, vous devez absolument porter un casque. Tout est une question de sécurité. D’un côté, le casque, ça permet aussi d’être stylé ! Il existe certaines précautions permettant de choisir le casque de moto idéal.


 

Les différents types de casques moto

Les casques de moto se déclinent en tout genre, dépendant de leur fonctionnalité. Déterminer d’abord l’utilisation du deux-roues permet de décider quel casque vous convient.

  • Le casque intégral : c’est l’accessoire le plus commun. Il enveloppe la tête entière. Il est surtout destiné aux utilisations sportives ou routières. C’est un accessoire idéal pour les longs trajets. Il résiste aux intempéries et protège le visage du vent et des éléments pouvant être projetés sur la tête.
  • Le casque jet : il est idéal pour les conduites urbaines et sur une courte durée. Contrairement au premier type de casque, le casque jet ne protège pas le visage et le menton. Son avantage au casque intégral, c’est qu’il est plus léger et plus confortable en été.
  • Le casque modulable : mi intégral, mi jet destiné aux utilisations péri-urbaines. Contrairement au casque jet, il est équipé d’une mentonnière ; et comparé à l’intégral, il est moins lourd.
  • Le casque tout terrain : il est fait pour les aventureux. C’est un casque solide et massif, équipé d’une visière et d’une mentonnière. Tout terrain, comme son nom l’indique, ce casque est surtout utilisé lors des compétitions.

 

Les critères principaux pour le choix du bon casque

  • La taille : le casque doit tenir fermement sur la tête. Avant l’achat d’un casque, il faut, au moins connaître son tour de tête. Ne pas hésiter à essayer l’accessoire avant de l’acheter. Un casque trop petit va créer une pression sur le front ou à l’arrière de la tête, d’où une sensation d’inconfort. Quant à un casque trop grand, il n’assurera aucune protection. La taille idéale, c’est quand vous ne pouvez pas passer votre doigt entre le front et la mousse du casque.
  • La jugulaire : il s’agit ici du système de fermeture du casque. Il y a le système « micrométrique », une fermeture avec une languette crantée qu’on insère dans le système de verrouillage. Le système « automatique » est un autre système avec une sangle et une sorte de petite ceinture que l’on clipse.
  • Le poids : le poids moyen d’un casque moto est de 1400 grammes. Ce poids change selon le type de casque et le matériau de fabrication. Pour un meilleur confort, il vaut mieux opter pour un accessoire léger.
  • L’écran solaire : la visière solaire est super pratique, sur un casque moto. Amovible, elle peut être rabaissée afin d’éviter d’être ébloui par une lumière vive ; ou relevée quand il fait sombre. L’écran solaire permet aussi, d’un certain côté, de protéger le visage.
  • La ventilation : comme le casque protège toute la tête, l’aération est faible. Or, afin que le motocycliste ne s’étouffe pas ; et pour éviter l’accumulation de buée à l’intérieur de l’accessoire, il faut penser à un système de ventilation. L’aération est aussi indispensable pour un peu de fraîcheur durant les saisons chaudes.
  • Le design : après les critères de confort vient le critère du design. Le design du casque compte aussi, et ajoute plus d’aise lors de son port. A vous de choisir quel modèle répond plus à vos goûts et votre style. N’oubliez toutefois pas de respecter les critères précédents.

 

En choisissant le bon casque, vous assurez votre confort en plus de votre protection !