Vous êtes ici

24-01-2019 par Kanto

Heureux et maladroits, voilà comment se sentent les hommes quand leur femme porte le fruit de leur union. Les futurs papas désirent donner du leur durant la grossesse ; mais souvent, ils ne savent pas trop comment s’y prendre (même les « déjà papas » peuvent encore être un peu perdus durant ces 9 mois). Comment un homme peut alors aider sa femme enceinte ?

© phototrend

 

Messieurs, cet article est pour vous. Madame, montrez cet article à votre mari et dites-lui de lire jusqu’à la fin :) 

 

Etre compatissant

Le comportement de la femme enceinte va changer. L’irritation facile – et souvent pour rien – de madame sera immédiatement perçue par monsieur. Eh oui, une femme enceinte démontre des sautes d’humeur importantes.

Messieurs, évitez de vous emporter durant ces moments ; et gardez votre calme. Perdre le sang-froid pourrait empirer la situation. Au contraire, jouez au « psychologue » et compatissez à ce que votre femme vous dit. (Enfin, pas tout le temps, quand même !). Ce comportement féminin est naturel.

 

S’adapter aux contraintes

Les habitudes d’une future maman ne sont plus les mêmes qu’avant. Cela est surtout perçu, côté alimentation. Durant la grossesse, il existe des aliments proscrits… et il y a aussi ceux que la femme rejette tout simplement à cause de l’odeur ou du goût qui lui donnent la nausée.

L’homme devra alors s’adapter au régime de sa femme. Eh oui, si vous étiez tous les deux des adeptes de vins, comme votre femme ne pourra pas boire de boissons alcoolisées, pourquoi ne pas partager un verre de jus de fruits à deux ?

N’oublions pas le « ratsiana », quand la femme enviera un aliment en particulier à n’importe quel moment. Preux chevalier, il ne sera pas impossible de vous voir parcourir les rues, en pleine nuit, pour aller chercher une glace à la fraise pour satisfaire le désir alimentaire de votre dulcinée !

 

Etre présent durant les échographies

De nombreux hommes évitent les rendez-vous chez les gynécologues et les sages-femmes en pensant que les espaces médicaux pour les visites prénatales et les échographies sont surtout des endroits réservés aux femmes. Faux. Certes, les femmes sont plus nombreuses dans la salle d’attente, mais ce n’est pas une raison pour monsieur de laisser sa femme aller seule à son rendez-vous !

Au contraire, les rendez-vous prénataux sont des moments qui forgent les liens et la complicité du couple. Ce sont des moments qui permettent à l’homme de mieux comprendre ce qui se passe dans le corps de sa femme – même s’il ne comprend pas vraiment ce qu’il voit sur l’écran de l’échographie. Ce sont aussi des moments émouvants : le futur papa pourra écouter pour la toute première fois les battements du cœur du tout petit bébé ou encore connaître son sexe.

 

Les massages ne sont pas de refus

La grossesse, c’est éreintant. Messieurs, imaginez, porter un poids de 1kg et plus dans le ventre. Ça donne des douleurs lombaires mais aussi les jambes lourdes ! Les massages permettent de soulager les maux et de se détendre.

Vous pouvez aussi effectuer les massages anti-vergetures sur le ventre de votre femme. Ce sera une occasion de communiquer avec le bébé, de lui chanter une berceuse ou encore de le sentir bouger dans le ventre.

 

Décider avec elle des affaires de Bébé

Certes, c’est madame qui prend le plus à cœur la préparation des affaires du bébé, mais vous devez aussi y prendre part. Vous pouvez décider avec elle quels vêtements le bout de chou portera une fois sorti du ventre, donner des propositions concernant la chambre du bébé, etc.

N’oubliez pas non plus de l’accompagner le jour des courses. En plus de l’aider à décider quelles affaires acheter, vous allez aussi lui être indispensable pour porter les sacs lourds.

 

Etre prêt pour le grand jour

Il n'y a pas que la maman qui doit se préparer à l'accouchement. Vous devez être là quand le jour-J arrive. C’est PRIMORDIAL ! Pour cela, il est recommandé de vous entrevoir à l’avance avec votre employeur : cela permet de le tenir averti d’une absence soudaine pour assister à la naissance de votre enfant.

Les papas ont droit à 15 jours de congé de paternité. Si vous avez la permission de votre employeur, vous pouvez demander le début de votre congé à l’approche du DPA (Date Prévue pour l’Accouchement). Cela sera une occasion de soutenir votre femme quand elle vivra les premières contractions. Vous serez celui qui l’accompagnera de la maison jusqu’à l’hôpital ; et serez là durant les premières secondes de la vie de Bébé.

 

Attention, avant l’accouchement, veillez à connaître tout ce qui pourrait se passer durant ce jour spécial. Demandez des témoignages, regardez des vidéos, etc. Histoire d’avoir en tête ce qui vous attend. Un homme averti en vaut deux !

 

P.S : vous avez été là depuis le début, pourquoi ne pas être là à la fin de la grossesse ! :) 

 

Kanto Andraina