logo Moov
           Nocomment
Un tremblement de terre a été enregistré à Betafo
(12-01-2017) - Un séisme d’une magnitude de 5,4 sur l’échelle de Richter a secoué plusieurs régions de Madagascar ce 12 janvier 2017 à 1:06:59 minutes du matin.
-
-
© AFP
Les habitants des hautes terres ont passé une nuit blanche après avoir entendu des secousses dans la matinée du 12 janvier 2017. D’après les informations, les secousses étaient enregistrées à 1:06:59 à 42 kilomètre au sud-ouest de Betafo Vakinankaratra avec une magnitude de 5,5 sur l’échelle de Richter sur une profondeur de 8,7 km. La puissance était conséquente et avait duré 72 secondes. Aux dernières nouvelles , deux autres secousses se sont manifestées dans la région Vakinankaratra à peu près à 07 heures et à 07 heures 48 du matin.

Presque tous les habitants de la Grande île ont été témoins de la puissance de ce séisme puisque l’onde de choc se faisait sentir sur toute la haute terre centrale, dans la province de Fianarantsoa et même jusqu’à Toamasina. Les secousses se sont même étendues jusqu’à l’île de la Réunion où la puissance du séisme se faisant sentir à 4,2 sur l’échelle de Richter.

-
-
© AFP
A Vakinankaratra, notamment dans une zone à Antsirabe 1, la violence des ondes de chocs avaient provoqué la fissuration des habitations, que ce soit pour les anciennes infrastructures que pour les nouvelles. Aucune perte humaine n’a encore été néanmoins enregistrée. Quant aux dégâts présents au centre du séisme, notamment à Betafo n’ont pas encore été communiqué.

Aucune précision n’a pu être obtenue hier de la part de l’Institut et Observatoire Géophysique d’Antananarivo (IOGA).D’après les informations reçues, les responsables sur place ont été injoignables au moment où les journalistes tentaient tant bien que mal de réunir des informations concernant cette catastrophe naturelle.

Dans la panique, la plupart des habitants de la Grande île qui ont été témoins du séisme ont pris des dispositions de survie face à ce phénomène. Certains sont sortis dehors et d’autres se sont faufilés rapidement sous les tables pour ne pas être victime d’éventuelles effondrements.

Des questions se posent sur l’origine de cette catastrophe naturelle assez exceptionnelle pour la Grande île. Il s’avère en effet qu’à la même date le 12 janvier 2010, un tremblement de terre d’une rare violence s’est également manifesté en Haïti. C’est à considérer s’il s’agissait d’une simple coïncidence ou s’il devrait y avoir un rapport avec celui de Madagascar.

Minoushka

© Moov.mg
Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités
Vous êtes à Antananarivo :
Contactez nos journalistes :
  Tel. 034 00 301 50
         034 00 173 54

Vous êtes en province :
Envoyez les reportages de votre région !
Moov les diffusera
E-mail : editorial@dts.mg
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg