logo Moov
           Nocomment
Classement 2017 : Antananarivo, classée parmi les piètres villes
(20-03-2017) - 216ème sur 231 villes, devancées par Lagos du Nigéria, de Dhaka du Bengladesh et de Dushanbe du Tadjikistan. La capitale figure parmi les villes où il ne fait pas bon vivre.
-
-
© Midi Madagasikara
Il ne faut pas se mentir, on s’y attendait. En matière de qualité de vie et d’infrastructures la ville des milles est très mal positionnée par rapport aux autres pays Africains. En effet selon une étude faite par Mercer, un cabinet d’étude, Antananarivo est classée 216ème sur 231 villes en terme de qualité de vie, et en terme d’infrastructure, notre rang descend de plus en plus bas, 223ème sur 231 villes. Le classement des infrastructures prend en compte, dans chaque ville, l'approvisionnement en électricité et en eau potable, les services de téléphonie et Internet, les transports en commun, la fluidité du trafic et l'offre de vols internationaux des aéroports locaux ce qui est loin d’être le cas à Madagascar avec les incessantes coupure de la jirama et les embouteillages de plusieurs heures.

Antananarivo où il ne fait pas bon vivre

En effet, Mercer évalue les conditions de vie locales de plus de 450 villes du globe. Les conditions de vie sont analysées en passant en revue 39 facteurs, eux-mêmes regroupés en 10 catégories : Environnement sociopolitique à l’exemple de la stabilité politique, du taux de criminalité, du respect de la loi. Environnement économique : contrôle des changes, services bancaires. Environnement socioculturel : accessibilité et censure des médias, restrictions aux libertés individuelles. Situation médicale et sanitaire : fournitures et services médicaux, maladies infectieuses, gestion des déchets et des eaux usées, pollution atmosphérique. Établissements d'enseignement et éducation : niveaux et disponibilité d'établissements internationaux. Services publics et transports : électricité, eau, transports en commun, engorgement du trafic. Divertissements : restaurants, théâtres, cinémas, sports et loisirs. Biens de consommation : disponibilité des aliments, articles de consommation quotidienne, automobiles. Logement : locations, appareils ménagers, mobilier, services d'entretien. Environnement naturel : climat, historique des catastrophes. Des conditions que Madagascar peine à en couvrir la moitié.

Ayan


© Moov.mg
Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités
Vous êtes à Antananarivo :
Contactez nos journalistes :
  Tel. 034 00 301 50
         034 00 173 54

Vous êtes en province :
Envoyez les reportages de votre région !
Moov les diffusera
E-mail : editorial@dts.mg
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg