logo Moov
           Nocomment
MMM : « La révision de la Constitution n’est pas un impératif »
(14-09-2017) - Les réactions se succèdent par rapport à l’annonce par le régime en place d’une révision constitutionnelle. Hier, c’était au tour du parti MMM (Malagasy Miara Miainga) de s’exprimer sur la question.
-
-
© Oxygéniouz
En effet, cette formation politique de l’ancien vice-premier ministre Hajo Andrianainarivelo de marteler : « La révision de la Constitution n’est pas un impératif. » Et le MMM d’enchaîner sur la prochaine élection présidentielle : « (…) L’élection présidentielle doit se tenir impérativement en 2018. La législation électorale et le calendrier électoral doivent être conformes à la Constitution et garantir l’égalité de chances entre tous les candidats. Le mandat du président de la République doit prendre fin au plus tard le 25 janvier 2019 au risque d’hypothéquer l’avenir des générations futures. »

Situation catastrophique. Pour le MMM, la situation actuelle est catastrophique. « Le climat d’insécurité qui sévit aussi bien en milieu rural qu’urbain démontre que le peuple malagasy vit dans un Etat de non-droit et de corruption. Les forces de l’ordre sont incapables d’assurer la protection des biens et des personnes sur tout le territoire. (…) La mise en place de la Haute Cour de Justice est supplantée par la mascarade politique et le clientélisme politique de la nomination des membres du Comité du Fampihavanana Malagasy.», affirme-t-il.

Recueillis par R. Eugène

Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités
Vous êtes à Antananarivo :
Contactez nos journalistes :
  Tel. 034 00 301 50
         034 00 173 54

Vous êtes en province :
Envoyez les reportages de votre région !
Moov les diffusera
E-mail : editorial@dts.mg
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg