logo Moov
           Nocomment
Présidentielle de 2018 : Ravalo prêt à combattre les fraudes électorales
(06-12-2017) - Le président national du TIM n’a pas l’intention de créer des troubles avant les prochaines élections.
-
-
© Midi Madagasikara

L’ancien président Marc Ravalomanana a trouvé hier une opportunité pour s’exprimer. C’était lors de sa descente à Ankadimbahoaka où il a été accompagné de la maire d’Antananarivo Lalao Ravalomanana, des collaborateurs de cette dernière et de députés de certains Arrondissements de la Capitale. Sur la reprise par ses partisans de la manifestation hebdomadaire au Magro Behoririka, le président national du TIM de réitérer : « Nous ne sommes pas là pour créer des troubles. Au contraire, nous œuvrons pour éviter une nouvelle crise politique qui risque de compromettre le processus électoral. Si les militants du TIM reviennent au Magro Behoririka, ce n’est pas pour déstabiliser, mais pour mettre en place une structure permettant de lutter contre les fraudes électorales à travers l’inscription dans la liste électorale. D’ailleurs, le KMMR 2018 (NDLR : Komity Mpanohana an’i Marc Ravalomanana) est déjà en place. Il n’est donc pas question au Magro de descendre dans la rue. Notre pays ne peut plus supporter cela. », a-t-il précisé. Avant de rajouter : « Il est faux d’affirmer que je veux rééditer les événements de 2002. »

Conseiller spécial. Outre sa casquette de président national du TIM, Marc Ravalomanana a également endossé hier à Ankadimbahoaka son maillot de conseiller spécial de la maire de la Capitale. Ankadimbahoaka a été choisi par la commune urbaine d’Antananarivo pour essayer une chenille dragueuse qui a permis hier d’assainir le canal d’Andriantany. « Cette nouvelle acquisition de la CUA nous aidera à lutter contre les inondations dans les bas quartiers d’Antananarivo. La commune va collaborer avec les populations habitant le long du canal d’Andriantany. », a expliqué la maire Lalao Ravalomanana. La première magistrate de la ville d’Antananarivo a profité de sa descente à Ankadimbahoaka hier pour sensibiliser les tananariviens sur la nécessité d’agir pour la propreté de la Capitale. Pour sa part, le conseiller spécial Marc Ravalomanana de souligner : « Les actions de la CUA ne se limitent pas à la lutte contre la propagation de l’épidémie de la peste. La commune est là pour servir l’intérêt général des tananariviens, et non un intérêt politique ou particulier. »

R. Eugène

Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités
Vous êtes à Antananarivo :
Contactez nos journalistes :
  Tel. 034 00 301 50
         034 00 173 54

Vous êtes en province :
Envoyez les reportages de votre région !
Moov les diffusera
E-mail : editorial@dts.mg
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg