logo Moov
           Nocomment
Réseaux sociaux : Succès d’un projet d’éducation des jeunes sur Facebook
(12-02-2018) - Depuis septembre 2017, des artistes et des journalistes malgaches ont lancé un projet d’éducation des jeunes via Facebook. Priorisant l’éducation à la vie et la promotion des compétences des jeunes, le projet a réussi à toucher plus de 200 000 jeunes jusqu’à maintenant.
-
-
© Midi Madagasikara

Le projet cible principalement les jeunes et adolescents de 13 à 25 ans, notamment les jeunes filles qui se familiarisent avec les prémices de la vie à deux ou qui sont en train de devenir actives sexuellement. L’un des points forts du projet réside également dans la collaboration avec des célébrités capables d’influer sur les jeunes, tels que les artistes et les journalistes. Des célébrités à l’instar de Rija Tahiana, journaliste et animateur, qui a rejoint le projet depuis maintenant cinq mois et a accepté d’ouvrir une page en son nom, consacré au projet. Ce dernier envisage d’ailleurs d’autres collaborations avec d’autres célébrités, comme Gothlieb qui l’a intégré récemment. Effectivement, grâce au brassage culturel et transgénérationnel qu’il permet, Facebook est un réseau social par excellence qui, utilisé à bon escient, peut générer des impacts sociaux hautement positifs.

Publications payantes. Rija Tahiana de rajouter, pour expliciter la portée du projet : « Les jeunes passent beaucoup de temps sur Facebook et ils y trouvent autant de bons contenus que de moins bons. Je crois qu’il faut mettre à profit cette possibilité pour les éduquer. J’apporte ma contribution pour que les jeunes prennent conscience que le succès s’acquiert uniquement par un travail acharné et la persévérance. » Dans cette optique, le projet inclue également des témoignages à des fins de leçon de vie, car oui, on apprend de nos erreurs. Par ailleurs, le projet alloue des ressources financières pour promouvoir des publications payantes, indispensables pour impacter sur le maximum de jeunes, notamment les adolescentes et ceux qui sont vulnérables. A titre d’exemple, une de leurs publications concernant la lutte contre les grossesses précoces a permis d’atteindre plus de 200 000 jeunes. Notons que pour une meilleure compréhension et assimilation, tous les thèmes concernant les jeunes sont abordés de manière répétitive par le projet, pour ne citer que les maladies sexuellement transmissibles, la persévérance dans les études, la diversité culturelle et linguistique, etc. Citons à titre d’illustration, une des campagnes notoires menées par le projet, celle intitulée : « Milofo be vao mahita fahombiazana, tsy misy ankoatra izay. », traduit par « Réussir demande beaucoup de persévérance, c’est la seule voie. »


Luz Razafimbelo

Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités
Vous êtes à Antananarivo :
Contactez nos journalistes :
  Tel. 034 00 301 50
         034 00 173 54

Vous êtes en province :
Envoyez les reportages de votre région !
Moov les diffusera
E-mail : editorial@dts.mg
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg