Vous êtes ici

24-08-2017 par Midi Madagasikara

C’est après une finale âprement disputée que la ravissante Daniella Razafimahaleo est devenue la toute première Miss Jeunesse Madagascar.


Copyright Image : © Midi Madagasikara

Elle a su séduire le public et convaincre le jury par son charme, sa prestance, son assurance et ses traits de beauté. De quoi lui permettre de décrocher l’écharpe tant convoitée par les 25 autres prétendantes.

Elles étaient 26 jeunes femmes en lice à l’espace Yandy By-pass mardi en fin d’après-midi: il y en avait de très grandes, d’autres à la taille moyenne mais aux corps bien sculptés, certaines aux visages ronds et un peu joufflues… Toutes aspiraient cependant à une seule chose : le titre de Miss Jeunesse Madagascar. Contrairement aux concours de beauté de ces dernières années, celui-ci a effectivement un concept original. Toutes les jeunes femmes, qu’importe leur poids et leur taille, tant qu’elles entraient dans la tranche d’âge requis, pouvaient participer. Pour Miss Jeunesse Madagascar, les mensurations, n’étaient pas les critères premiers pour être élue comme le confirmera Hary Yvette, Présidente de Miss Jeunesse Madagascar dans son allocution. « Nous avons développé le concept de Miss Jeunesse World à Madagascar, dans le but d’apporter notre part de responsabilité à l’éducation des jeunes filles malgaches. Car dès leurs jeunes âges, elles peuvent déjà contribuer au développement de la nation, par la concrétisation de leurs projets au bénéfice de leurs paires et de la communauté. La Miss Jeunesse Madagascar, ne sera pas uniquement la jeune fille la plus jolie, mais surtout, la plus : impliquée, sociable, communicative et responsable.
Car elle sera notre représentante à l’élection Miss Jeunesse World ».

Projet. Après le traditionnel défilé sur le podium, les 26 finalistes ont alors présenté leur speech qui allait au-delà d’un simple et banal discours à travers lequel elles émettent une brève présentation de leur personne et expliquent les raisons de leur candidature. Les prétendantes au titre avaient effectivement dû présenter au jury, composé entre autres de Miss Jeunesse World Jennifer Massicot et de la Présidente fondatrice de Miss Jeunesse World Priscillia Tebib, un projet social ou culturel qu’elle sera tenue de réaliser durant son année de règne en cas de couronnement. Après délibération, le verdict est enfin tombé. Daniella Razafimahaleo devient la toute première Miss Jeunesse Madagascar. Elle assistera l’année prochaine à Miss Jeunesse France et participera à Miss Jeunesse World. En attendant, Daniella va assumer dès la semaine prochaine ses fonctions de Miss et apportera des fournitures scolaires à un orphelinat sis à Ambohibao, avec la Présidente de Miss Jeunesse World.

Mahetsaka