Vous êtes ici

19-10-2017 par Midi Madagasikara

Madagascar est représenté par le cluster CHESE au salon Cosmetic 360 qui a lieu à Paris, les 18 et 19 octobre 2017. A cette occasion, l’organisation signera un accord de partenariat avec le cluster français Cosmetic Valley.


Copyright Image : © Midi Madagasikara

 

L’innovation est le thème de la troisième édition du salon international Cosmetic 360, organisé par Cosmetic Valley. Avec l’appui du programme d’Appui à l’Emploi et à l’Intégration régionale PROCOM, un programme de l’Union européenne pour la promotion du secteur privé malgache. Le Cluster CHESE (Cluster Huiles Essentielles du Sud-Est) participera à cet événement. Une délégation malgache conduite par la présidente du Cluster CHESE, Lysiane Tang, accompagnée de Aina Rakotoarivelo, ingénieur agronome et animateur du Cluster, et d’un président de coopérative d’épices Jules Rasolonarivo, est donc présente au rendez-vous. A noter que le CHESE est basé à Manakara, dans la province de Vatovavy Fitovinany. Créé en janvier 2015 avec l’appui de l’International Trade Board of Madgagascar (ITBM), financé par l’AFD, il regroupe actuellement tous les acteurs de la chaîne de valeur des huiles essentielles, huiles végétales et épices.

Exportations. Dans le cadre d’une recherche de nouveaux débouchés, le Cluster CHESE a approché le Cluster Cosmetic Valley, premier réseau mondial de la parfumerie cosmétique pour développer un partenariat. Créé à Chartres, France, en 1994 à l’initiative de Jean Paul Guerlain, Cosmetic Valley a été labellisé pôle de compétitivité par l’Etat français en 2005. Pour ses promoteurs, le rôle du réseau Cosmetic Valley est d’aider les industriels de la filière de la parfumerie cosmétique aux travers du développement commercial (mise en réseau, accompagnement à l’export des PME) et de l’amélioration de leur compétitivité (montage de projets de recherche et d’innovation). Le Cluster CHESE entend appuyer les filières de Madagascar intéressées par le domaine de la cosmétique à travers une convention de partenariat avec Cosmetic Valley et y associer les Universités malgaches et le CNARP, Centre National d’Application de Recherches Pharmaceutiques dans toutes les démarches de la recherche scientifique. Dans le secteur de la cosmétique, Madagascar a sa place parmi les cinq premiers pays disposant de biodiversité et de richesses en plantes endémiques avec plus de 11 000 espèces recensées dont les applications en matière de cosmétique doivent être découvertes et appliquées.



Antsa R.