Vous êtes ici

22-01-2019 par Moov.mg

Un vol Lyon-Rennes opéré par EasyJet a dû rebrousser chemin après une alerte à la bombe.


Copyright Image : Pixabay

 

Quelle mouche l’a piquée ? Un étudiant de 23 ans avait eu une mauvaise idée pour que ses parents le voient à Rennes. Le 18 janvier, un vol EasyJet faisant la liaison entre Lyon et Rennes a dû faire demi-tour au bout de 40 minutes de vol. La raison ? Un appel téléphonique anonyme faisant état de la présence d'une bombe à bord de l'appareil transportant à son bord 150 passagers.

« L'auteur des faits a été identifié. Il s'agit d'un étudiant rennais âgé de 23 ans, qui ne souhaitait pas que ses parents, qui avaient pris place à bord de cet avion, le rejoignent à Rennes », a indiqué le procureur de la République de Rennes dans un communiqué et cité par la presse française avant de préciser que l’intéressé a reconnu les faits.

Il devra répondre de ses actes le 21 mai et encourt jusqu’à 5 ans de prison et 75.000€ d’amende.


Moov.mg