Vous êtes ici

24-06-2019 par L'Express de Madagascar

Les amateurs du foot ont réuni leur voix pour soutenir les Barea. La première épreuve contre l’équipe guinéenne a fait sauter de joie les téléspectateurs.


Copyright Image : L'Express de Madagascar


L’entrée en lice des Barea a été très attendue par le pays tout entier. Amateurs du foot ou non. L’essentiel c’est de faire preuve de cohésion face à un évènement historique vécu par les footballeurs représentant de Madagascar pendant la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Egypte. Bien que le match opposant les hommes de Nicolas Dupuis et la sélection guinéenne, le Syli national, se soit déroulé à Alexandrie, toute la Nation était solidaire pour soutenir les Barea dans toutes les villes, à Madagascar. Le premier match des Barea, disputé samedi soir, a illuminé de joie chaque foyer en plein cœur de minuit.
Vers 23 heures, les téléspectateurs se sont branchés devant leur téléviseur. Les amateurs du ballon rond n’avaient pas de choix que de se focaliser sur les chaines qui diffusent la rencontre. Ceux qui ont les moyens ont préparé un rendez-vous en famille. C’était comme l’ambiance pendant la Saint Sylvestre où tout le monde compte à rebours pour accueillir le Nouvel An. Des boissons, des amuse-gueules bien délicieux sur les plats, sans oublier les habits de sport de la couleur de l’équipe nationale malgache. L’ambiance était absolument chaude dans plusieurs foyers.
Le premier but marqué par Sory Kaba à la 34e minute n’a plus ou moins pas perturbé le climat dans les rangs des téléspectateurs. Les
Barea ont été menés à un but à zéro à la première mi-temps. Il est minuit et quart quand les deux parties reprennent les jeux. Après une pause d’un quart d’heure, les fans se concentrent de nouveau sur le déroulement du jeu.
Le but d’égalisation d’Abel Anicet à la 49e minute a fait une explosion de joie partout. Le défoulement total. Des cris et émotion se font entendre dans la nuit. Le deuxième but marqué par Carolus à la 55e minute a ravivé encore plus l’ambiance. Même si le guinéen François Kamano a réussi son penalty devant le gardien malgache à la 65e minute, l’ambition des téléspectateurs demeure
irréprochable.
Mémorable dans l’histoire. C’est ce qu’on peut résumer l’émotion des fans du ballon rond pendant l’entrée en lice de l’équipe nationale malgache dans la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). « Miara mirona miaraka amin’i Barea », littéralement traduit « Tous ensemble avec les Barea ». C’est le thème conçu pour animer la participation de la sélection malgache à la CAN. La qualification de Madagascar à la 32e édition de la CAN est l’occasion où jamais pour les Malgaches d’oublier la routine au quotidien, le stress et la divergence sur le côté politique. La population, fan du foot et autres s’impatientent de voir le coup d’envoi du match des Barea avec le Syli national de la Guinée. Les gens ne font que parler de la CAN chez nous, raconte une mère de famille qui habite à Vavatenina. À Analakely, le podium installé devant la place de Jean Ralaimongo a diffusé le match opposant les Barea au Syli national de la Guinée. La vague de froid générée par la baisse de la température n’a plus été ressentie parmi les téléspectateurs.