logo Moov
           Nocomment
Jazz : Jeanot Rabeson tire sa révérence à 81 ans
(11-09-2017) - Il figure parmi l’un des plus talentueux et connus des pianistes de jazz malgaches. Jeanot Rabeson, atteint d’un accident vasculaire, a rendu son dernier souffle, hier matin.
-
-
© Midi Madagasikara/Studio Mix
On parlera désormais de lui au passé ! Atteint d’un accident vasculaire, Jeanot Rabeson a été évacué vendredi dernier à La Réunion. La maladie eut malheureusement raison de lui. Le pianiste et chef de chœur rend l’âme à 81 ans. Connu dans le milieu du jazz, Rabeson Jean Bernard de son vrai nom, est né à Madagascar en 1936. Il fait partie d’une grande famille de musiciens. Pour lui, la passion pour le jazz apparait très tôt. Dès l’âge de 8 ans, il se fait entendre sur les ondes en participant à une émission de la radio locale de la capitale de Madagascar « La Demi-heure des Amateurs ». Dans sa jeunesse, Jeanot Rabeson évolue auprès de ses frères Raymond et Dédé Rabeson, accompagnés par Louis Rasoanaivo, un compositeur de renom de l’époque. Il forme avec eux le groupe « Les frères Rabeson ». Le groupe jouait souvent à un lieu prestigieux d’Antananarivo « Le Caravelle », devenue un lieu de rencontre des Rabeson avec des musiciens étrangers. De passage à Madagascar en 1960, le roi de Maroc Hassan II apprécie le talent du pianiste et lui propose de venir au Maroc. Depuis, il participe à nombreux festivals entre autres, le festival des Antibes en 1961, puis au Festival de Marciac, de Ramatuelle, de Montauban, …

« Premier rendez-vous ». En 1962, Jeanot Rabeson quitte Madagascar pour s’installer en France, à Paris. Les rencontres et les tournées se multiplient. Il a l’occasion de jouer avec des musiciens comme Maxim Saury, Patricia Lebeugle, Guy Laffite, ou encore le saxophoniste Michel Villers. En 1970, c’est à La Réunion qu’il poursuit son aventure musicale en formant un trio avec le contrebassiste Pierre Sim et son fils, le batteur Tony Rabeson. Il retourne en France en 1978. Le jazzman est un grand passionné, son influence est très large si on ne cite que Herbie Hancock, le célèbre pianiste et compositeur américain ou encore Chick Corea. Les influences d’Oscar Peterson ou encore de Bill Evans se laissent également entendre dans la musique de Jeanot Rabeson. Le pianiste enregistre son premier disque à l’âge de 64 ans « Premier rendez-vous », un accomplissement de ses années en musique jazz. Un grand artiste qui laissera un grand vide dans le milieu musical, du jazz en particulier. Nos pensées vont à sa famille.

Mahetsaka


Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Culture
Vous êtes à Antananarivo :
Contactez nos journalistes :
  Tel. 034 00 301 50
         034 00 173 54

Vous êtes en province :
Envoyez les reportages de votre région !
Moov les diffusera
E-mail : editorial@dts.mg
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg