Vous êtes ici

14-05-2021 par Midi Madagasikara

La finale « The Voice » demain soir est attendue par bon nombre de Malgaches. Marghe, née à Madagascar, possède les atouts pour remporter le titre. Bref aperçu de son parcours.


Copyright Image : © Capture d'écran TF1

 

C’est indéniable, la jeune Marghe a du talent. Elle participe à une émission française de télé crochet « The Voice », qui pourrait la propulser vers la célébrité. Il est aussi nécessaire de rappeler qu’elle est soutenue par des centaines de personnes, sans doute des milliers, à Madagascar, la Grande île de ses origines. Des origines qui ajoutent aussi cette touche exotique, une singularité dont raffole le showbizz.

Pour ceux ou celles qui pensent que Marghe n’est bonne qu’à interpréter, la jeune femme écrit aussi des chansons. C’est en duo avec David Henry, un pianiste, qu’elle affirme ce côté créatif. L’apparition du duo à Futuroscope, où elle est employée, a séduit plus d’un. Des chansons de leur cru, comme « Forget everything », « Goodbye », « Mada »… ont trouvé entendeurs. Après cela, les médias régionaux de l’ancienne province du Poitou en France ont fait d’elle une idole locale.

Née à Madagascar, la jeune femme a pour tante L Saphira. Son père est aussi un musicien italien et c’est dans cette confluence qu’elle évolue. Des influences qui, au fond, ne sont pas si opposées puisqu’elles ont donné une Marghe sachant insuffler une âme aux plus simples accords avec beaucoup de technique dans l’interprétation. A 15 ans, elle débarque en France. Elle participe pour la première fois au concours « The Voice » quelques années plus tard.

La mayonnaise n’a pas tourné. Elle se rabiboche, s’exerce et finalement fait un retour cette année. Résultat, elle se retrouve pour la finale de samedi. Pour la petite histoire, en plus de parler français elle parle italien. A 21 ans, elle a tout le temps de réussir dans la musique.

 

Maminirina Rado