Vous êtes ici

11-10-2019 par Moov.mg


Copyright Image : Pixabay

 

C'est une histoire d'une prise en charge médicale ratée. L'hôpital de Limoges a été condamé jeudi à verser une amende de 6700 euros  de dommages et intérêts à un patient, pour avoir égaré l'un de ses testicules au cours d'une intervention chirurgicale. Le fait remonte en décembre 2012. Selon Le Populaire du Centre, un homme avait consulté l'établissement hospitalier en urgence pour une violente douleur au testicule droit. On lui demande de passer une échographie et de consulter un urologue. 

Trois plus tard, aucune amélioration n'est constatée. Trois jours plus tard, aucune amélioration n’est constatée. Son médecin traitant l’oriente alors vers une clinique où le diagnostic évoque une torsion intravaginale semi-récente, un pathologie nécessitant une intervention chirurgicale.  "Le jour même il est opéré, le testicule est perdu. Le patient chiffre cette perte à 55.000 euros qu’il réclame au CHU de Limoges", écrit dans ses colonnes Le Populaire du Centre.  Mais la justice a largement revu à la baisse le montant des réparations. " Le tribunal considère que l’homme avait 80 % de chances de perdre l’usage de son testicule, quel que soit le délai de l’opération", relate ce quotidien français.

Les 6 700 euros obtenus couvrent le préjudice « lié aux souffrances endurées en raison du retard mis à traiter la pathologie » et « le préjudice esthétique et un déficit fonctionnel permanent lié à une atteinte à son intégrité physique permanente », précise Le Populaire du Centre.

 

 

 


Moov.mg