Vous êtes ici

03-12-2019 par Moov.mg

Un petit garçon est né dans des conditions rocambolesques du côté d'Antanimena.


Copyright Image : Pixabay (Pour illustration)

 

Une femme sans abris a accouché seule en plein rue d’un petit garçon. Cet évènement exceptionnel s’est produit du côté d’Antanimena non loin d’un centre de santé de base. Lundi 2 décembre vers 15h 30, cette sans abri a déjà souffert de contractions. Un taxi-ville qui gare dans le coin lui sert d’abri. Elle baisse son pantalon et sous-vêtement, pousse, et en quelques minutes, la tête du bébé sort. Elle n'a ni besoin de l'intervention d'un docteur gynecologue ou encore moins une sage-femme. L'accouchement s'est effectué sans complication souligne les témoins sur place. Des photos publiées sur Facebook démontrent qu’elle s’en sort bien.

Cet accouchement a ébahi les passants. Des gens de bonne volonté l’ont aidé à transporter dans un centre médical le plus proche. Des agents de police ont escorté le taxi ville transportant cette trentenaire et son petit garçon de 2kilos 500g. Ils sont pris en charge au centre de santé de base d'Antohomadinika. "Mais la vie de l’enfant serait en danger", annonce L'Express de Madagascar dans ses colonnes aujourd'hui.  « La mère a des comportements suspects. Elle sent l’alcool et refuse de nourrir le nourrisson. Elle a même dit à l’enfant que c’est à cause de lui qu’elle a souffert toute la nuit. Nous les avons séparés dans deux chambres différentes, de crainte qu’elle lui fasse du mal », explique un médecin auprès du CSB II dans le quotidien.

L’histoire a ému des utilisateurs du réseau social Facebook et a pris un élan de solidarité. Accoucher à Madagascar n’est pas gratuit, même dans des établissements hospitaliers publics. Des intentions d’aide ont été annoncées par des gens de bonne volonté.  

 

Lova Rafidiarisoa


Moov.mg