Vous êtes ici

03-04-2021 par Moov.mg


Copyright Image : TVM


Madagascar entre à nouveau dans un état d'urgence sanitaire. Cette décision a été annoncée par le Président Andry Rajoelina lors de son intervention télévisée ce samedi 3 avril dans la soirée. Cette mesure s'applique pour une durée de quinze jours. La décision a été prise, selon ses dires, après consultation de plusieurs entités, dont les chefs d’Institution. 

Lors de sa prise de parole, le chef d'Etat annonce une série de mesures :

-  Les établissements scolaires et universitaires sont fermés pendant quinze jours. Toutefois, le processus de digitalisation se poursuit au sein des universités publiques.

- Les frontières des régions Analamanga, Atsinanana et Sava sont fermées. Nosy Be et Boeny restent encore fermées.

- Le couvre-feu est instauré à partir du lundi de 21 heures à 4 h du matin dans ces régions.

- Les activités professionnelles se poursuivent au niveau du secteur privé ou du service public, et ce dans le respect des gestes barrières.

- Les restaurant peuvent servir mais ne pourront pas recevoir que la moitié de leur capacité d'accueil. Les bars et karaokés sont fermés.

- La suspension des vols internationaux à Nosy Be est maintenue. Les vols intérieurs opérés par la compagnie Tsaradia restent autorisés au niveau des régions non concernées par les mesures de fermetures. Le test PCR négatif est toujours exigé pour les passagers.

- Les rassemblements à plus de 100 personnes sont interdits. 

- Pour les lieux de culte, le nombre maximum de personnes admises pour chaque office est de 100 personnes.

- Les lignes de taxi-brousse desservant les régions Analamanga, Atsinanana, Sava, Boeny et Nosy Be sont suspendues pendant quinze jours contrairement aux transports de marchandises qui sont autorisés.

- Les bateaux transportant des passagers sont interdits d’embarquer à Madagascar, que ce soit de grands bateaux, de boutres ou de bateaux privés,

 

 


Moov.mg