Vous êtes ici

08-04-2021 par Midi Madagasikara

La création d’une nouvelle structure unique, regroupant les opposants de tous bords, est initiée par le clan Rajaonarimampianina, mais attend le soutien des partisans de Ravalomanana.


Copyright Image : © Midi Madagasikara

 

L’opposition ne chôme pas en ce temps de pandémie. Les réunions s’enchaînent pour préparer “des coups”, selon certains, ou pour mieux s’organiser, affirment d’autres. En réalité, le leadership de l’opposition est actuellement partagé entre deux ailes, en l’occurrence celle de Marc Ravalomanana qui se regroupe au niveau de la plateforme RMDM, et de l’autre côté, les protégés de Hery Rajaonarimampianina. Les deux anciens présidents dirigent l’opposition contre le régime actuel. Et depuis quelque temps, les deux clans tentent de s’organiser pour former un seul front. L’inspiration avait déjà été donnée en décembre 2019, lors de la rencontre entre ces deux leaders de l’opposition à Paris.

 

Rassembler. La formation de ce front unique doit, d’abord, passer par l’organisation autour des différentes formations d’opposants. Il y a deux semaines, une réunion s’est tenue au siège du parti Hery Vaovao ho an’i Madagasikara, à Andraharo. Les dignitaires du parti de Hery Rajaonarimampianina véhiculent la création d’une structure qui réunira toutes les formations politiques qui s’opposent au régime, et auraient évoqué, durant cette rencontre où la présence de représentants de la plateforme RMDM a été remarquée, la mise en place d’une entité dénommée « direction nationale de l’opposition ». Cette nouvelle organisation initiée par l’aile des pro-Rajaonarimampianina compte rassembler tous les opposants du régime. Trois représentants de chaque entité seraient même prévus siéger au niveau du « comité de pilotage » de cette « direction nationale ».

 

Soutien. Le projet d’un front unique verra-t-il alors le jour ? Le clan de Marc Ravalomanana n’a pas encore donné son avis sur un tel projet. Alors que le soutien des partisans de cette aile dure de l’opposition pèse lourd pour la crédibilité d’un tel projet, la plateforme RMDM ne s’est pas encore prononcée sur l’opportunité d’une telle initiative. Marc Ravalomanana a réuni, hier, les leaders de la plateforme RMDM. Une rencontre qui s’est tenue à Faravohitra, au domicile de l’ancien président. Les conseillers municipaux du parti Tiako i Madagasikara ont également participé à cette réunion. Pourtant, le projet de création de la « direction nationale de l’opposition » n’aurait pas été abordé durant la réunion. En tout cas, selon certains observateurs, les ambitions futures que nourissent les deux anciens présidents conditionnent la réussite du projet du front unique.

 

Rija R.