Vous êtes ici

09-02-2021 par Midi Madagasikara


Copyright Image : © Midi Madagasikara

 

Le régime enclenche la mise en œuvre du projet d’installation de trains urbains à Antananarivo. Le week-end dernier, des responsables au niveau du ministère des Transports, du tourisme et de la météorologie ont procédé à la réception officielle d’un wagon de train de voyageurs au Port de Toamasina. Jusqu’ici, sept locomotives et wagons sont déjà arrivés et stockés au bureau de la Société SMMC à Toamasina, en attendant leur acheminement vers la capitale. L’installation de tramway ayant déjà obtenu le feu vert du Conseil des ministres, le ministère de tutelle va incessamment lancer les appels à manifestation d’intérêt relatifs aux différents chantiers qui vont être opérés. En effet, d’après les explications, les voies ferrées classiques existant à Tana ne sont pas compatibles car les  » tram-train  » nécessitent des voies ferrées à deux sens.

La semaine dernière, le ministre des Transports, Joël Randriamandranto, a notamment annoncé que l’installation des barrières et des dispositifs de sécurité, ainsi que l’assainissement des voies ferrées figurent aussi dans la première phase des travaux à réaliser dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet. Il serait aussi question de la construction de nouvelles gares ferroviaires et de plusieurs passerelles pour piétons. Selon le ministre, la durée des travaux est de 18 mois et ils vont débuter cette année. À noter que les analyses et études de mise en œuvre du projet tramway à Tana ont débuté en 2019 et ont déjà été clôturées. Deux axes sont prévus. Une ligne de 12 km reliant Soarano – Gare de l’Est au By-pass et une seconde ligne de 3,5 km reliant Soarano – Ankorondrano. Pour ce qui est de la ligne Soarano – Gare de l’Est, elle comportera 10 arrêts. Le ministre a évoqué la possibilité d’une procédure d’expropriation concernant quelques maisons touchées par le projet.

Davis R