Vous êtes ici

18-12-2018 par Kanto

Un contraste de climats et de paysages. Le Parc national d’Andohahela combine l’atmosphère du sud et de l’est du pays. C’est l’unique aire protégée avec une forêt dense humide au sud du Tropique du Capricorne. Rarissime dans le monde !


 

Le PN (Parc National) d’Andohahela se situe au sud-est de Madagascar, plus précisément dans la région de l’Anosy. On y a accès grâce à la RN7, puis en suivant la RN13 après la bifurcation à Ihosy. Le parc s’étend sur une superficie de 76 020 hectares, avec une altitude située entre 120 à 1972 mètres.

 

Spectacle de paysages

La divergence de ses paysages constitue la principale caractéristique du PN d’Andohahela. Effectivement, le parc est la passerelle qui divise le sud de l’est de l’île. On peut y distinguer des paysages propres à chacune de ces deux parties de Madagascar.

L’est du parc est marqué par une forêt tropicale dense et humide, tandis qu’une forêt sèche et semi-aride constituée d’une végétation rupicole règne à l’ouest.

De même pour le climat : l’est du parc est plongé dans un climat chaud et humide, tandis que l’ouest possède un climat chaud et sec. La partie du parc située entre ces deux extrêmes possède une pluviométrie moyenne : c’est le lieu de transition.

Il faut savoir que le PN d’Andohahela représente le château d’eau de de la région Anosy et Androy : c’est là que se trouvent les sources des principales rivières de la région.

 

Une faune et une flore protégées

Grâce à la diversité du paysage et du climat, le PN d’Andohahela dispose d’une biodiversité extrêmement riche et variée. Il abrite une faune et une flore endémiques. On peut y rencontrer une douzaine d’espèces de lémuriens, dont le Maki de Madagascar. Près de 75 espèces de reptiles, dont des iguanes et de gros lézards, vivent surtout dans la partie aride des lieux. 100 espèces d’oiseaux et 50 espèces d’amphibiens sont aussi présents dans le parc.

Pour ce qui est de la flore, elle est constituée en grande partie de plantes médicinales. On y trouve : le palmier triangulaire, le Vahinamalo, le Katrafay ou encore le Farehitra. Puiseurs espèces de baobabs occupent la partie aride du parc. Dans la partie humide, il y a plus de deux centaines de variétés de fougères. Sinon, le bois d’ébène, le Ravinala, la vanille sauvage ou encore quelques plantes carnivores poussent aussi dans le parc.

 

Un lieu pour les aventuriers et les naturalistes

Aimant la nature et étant à la recherche d’aventures ? Le PN d’Andohahela promet une exploration unique et mémorable. Plusieurs sites aux aspects différents méritent le coup d’œil.

Dans la partie est du parc, vous trouverez le site de Malio, un endroit qui renferme de belles cascades et des rivières dans lesquelles se baigner. Vous pouvez également visiter le site de Mangatsiaka, à l’ouest, avec le bush épineux. Le site de Tsimelahy se situe dans la partie de transition du parc : vous pourrez aller à la rencontre des Vezo, Antandroy et Antanosy, habitants du village dans le PN.

Les randonneurs trouveront aussi leur bonheur dans le PN d’Andohahela. Ce dernier possède 3 monts : Andohahela, Trafonomby et Vohidagoro. Une fois arrivé au sommets des montagnes, vous pouvez organiser un bivouac ou bien continuer la visite en 4x4. Outre les pique-nique et les campings, des explorations nocturnes sont aussi à organiser afin de découvrir les espèces nocturnes vivant dans le parc.

Avec une hydrographie importante, il est aussi possible d’effectuer des activités aquatiques, comme le surf ou la planche à voile.

 

La période idéale pour visiter le PN d’Andohahela est de novembre à janvier. Il ne faut pas oublier de bien s’équiper ! Chaussures de randonnées, vêtements légers et maillot de bain. C’est parti pour une escapade au sud de l’île !

 

Kanto Andraina


Kanto