Vous êtes ici

27-12-2018 par Kanto

L’adolescence. Une période qui fait souvent peur aux parents.

© Ma famille zen

 

L’adolescence, ce n’est pas seulement les crises, les différends et les points de vue divergents. Il faut aussi voir le côté positif des choses. L’adolescence est également une période d’échange, de partage et de cohésion entre les parents et le « grand enfant ». Eh oui, on partage beaucoup de choses avec l’enfant quand il devient adolescent. Des choses comme quoi ?

 

De nouveaux sujets de discussion

Pour de nombreuses familles, l’adolescence est une période où la communication parents-adolescent est renforcée. Les sujets de discussion changent de ceux abordés durant l’enfance. Un adolescent, capable de mieux comprendre la vie, les parents peuvent tranquillement entamer des sujets plus ou moins profonds et délicats avec lui. Amour, dangers de l’adolescence, problèmes familiaux… sans oublier le sujet tabou pour de nombreuses familles, le sexe. L’adolescent est capable d’échanger avec intelligence avec ses parents.

Certes, aborder certains sujets peut être plus difficile, mais il suffit de savoir approcher l’adolescent avec tact.

 

Le ménage

L’adolescence est une période qui allègera un peu vos tâches à la maison : l’adolescent est désormais apte à participer, lui aussi, aux tâches ménagères. Vous pouvez départager les besognes avec lui. Etablissez ensembles qui fera la cuisine, les courses, la vaisselle, la lessive, etc.

S’il essaie de faire la forte tête, vous pouvez toujours l’encourager en lui disant que ça l’aidera dans sa vie future.

 

Se partager les passions

Mamans, si vous avez une fille, elle deviendra une de vos meilleures complices. Votre fille va partager plusieurs passions de femmes avec vous, une fois qu’elle aura atteint l’adolescence. Vous allez pouvoir faire du lèche-vitrine ensembles, aller chez le coiffeur, organiser une journée manucure, etc. Bref, être comme deux meilleures amies. Il arrivera même des jours où vous allez retrouver une de vos paires de chaussures dans sa chambre.

Papas, si vous avez un fils, il pourra aussi partager les mêmes passions que vous. Vous allez pouvoir réparer la voiture ensembles, faire de la musique dans le salon ou encore aller sur le terrain pour taper dans un ballon. La complicité peut même aller plus loin : papa va jouer à la PlayStation avec son fils !

 

Des petits moments précieux

Parfois, il vous suffit de regarder un film ensembles, de commenter une émission à la télé ou encore de vous asseoir et discuter simplement sur la terrasse. Ce sont ces petits instants qui vont renforcer votre lien avec votre fille ou votre fils.

 

Bref, comme avec toute les choses de la vie, à l’adolescence, tout n’est pas tout gris ni tout rose. Quand l’adolescent ne pique pas sa crise, profitez à fond de ce « moment d’accalmie » pour discuter de tout et de rien avec lui ou de faire des choses qui vous plaisent communément.

 

P.S : savez-vous qu’aujourd’hui, les scientifiques ont délimité l’âge de l’adolescence de 10 à 24 ans et non plus de 14 à 19 ans ?

 

Kanto Andraina