Vous êtes ici

20-12-2018 par Kanto

« Est-ce que le père Noël existe vraiment ? »

YouTube

 

A un moment ou à un autre, il est très probable que votre enfant vous pose cette question… Ou s’il ne vous la pose pas directement, les chances sont fortes qu’il se la soit posée à lui-même. Comment réagir face à cette situation ?

 

L’incohérence est remarquée

Le père Noël, c’est ce vieux gentil grand-père avec une grosse barbe bien blanche, un gros ventre ; et qui s’habille tout en rouge avec un chapeau à pompon blanc. Il vit au pôle nord avec ses rennes, les animaux qui tirent son traineau volant contenant sa hotte remplie de jouets pour tous les enfants du monde entier… Et les enfants, attention, le père Noël connaît qui a été sage et qui ne l’a pas été durant toute l’année !

Avec l’âge, les enfants vont petit à petit se rendre compte que c’est forcément un mythe. Un tel personnage ne peut être réel, pareil pour les faits magiques concernant ce vieil homme débonnaire.

Vous saurez que votre enfant est en pleine remise en question sur le monde du Père Noël à travers les questions qu’il vous posera. Cela va se passer vers ses 7 ou 8 ans.

 

Casser le mythe ou non ?

Le mythe du Père Noël peut être ébranlé suite à des révélations et des découvertes indiscrètes. Il se peut que ça soit son camarade qui ait dit à votre enfant que le Père Noël n’existe pas, ou votre enfant pourra découvrir lui-même comment vous avez placé le cadeau sous le sapin, ou encore, il se rendra compte que les pères Noël dans les magasins ne sont pas des vrais !

Face à une telle situation, vous vous demandez s’il faut casser le mythe ou non ? Trois options s’offrent à vous :

  • Vous maintenez le mythe en essayant de donner des réponses vraiment plausibles aux questions de votre enfant ;
  • Vous pouvez choisir d’aiguiser son sens critique en répondant à ses questions par d’autres questions (exemple : en réponse à « comment arrive-t-il à faire le tour du monde en une nuit ? », vous répondez « comment toi tu penses qu’il y arrive ? »). Cette seconde option peut mener - ou pas - à la troisième solution ;
  • Vous pouvez directement révéler le pot aux roses et introduire l’enfant dans « le monde des grands ». En déballant tout, ne soyez pas brutal, très direct. Ayez du tact en expliquant pourquoi avoir fait croire l’enfant à l’existence du père Noël.

 

Rompre la magie de l’existence du père Noël représente un certain bouleversement chez l’enfant, mais ne va en aucun cas gâcher son enfance ! C’est une connaissance cognitive qui fait partie de son développement.

En découvrant le pot aux roses, l’enfant va accentuer sons sens critique et son analyse quand on lui raconte quelque chose ; mais en plus, il se rendra compte que certains mensonges sont dits pour la bonne cause.

 

Si votre enfant a des grands frères et des grandes sœurs, dites à ces derniers de faire votre complice, en maintenant la légende du père Noël avec vous. Cela permettra de renforcer la magie et l’esprit de Noël !